Horaire

  • Mardi
    18 h 30 à 19 h 30
  • Vendredi
    10 h 00 à 11 h 00
  • Samedi
    9 h 00 à 11 h 00

L'horaire du samedi n'est valide que le 1e et 4e samedi du mois (à compter de janvier 2020).

Scotstown/Hampden

103 chemin Victoria Ouest, 2e étage
Scotstown (Québec) J0B 3B0

  • Téléphone : 819-560-8435
  • Télécopieur : 819-560-8434

[email protected]

Année de création : 1982 · Population servie : 1244


À 500 m d'altitu­de (1650'), notre munici­palité s'en­tou­re d'un su­perbe décor monta­gneux, domi­né au sud par le mas­sif du mont Mé­gantic qui lui sert de toile de fond, du haut de ses 1112 m (3650'). Tra­ver­sée par la ri­viè­re au Sau­mon qui fut long­temps sour­ce de son in­dustria­lisation, Scots­town se trou­ve dans le can­ton d'Hampden, à mi-che­min entre Lac-Mégan­tic et Sherbrooke; par la route 214. Le che­min de fer MM&A (Montreal, Maine & Atlantic), tou­jours actif, donne le ton à la vitalité de la région. 

Colonisée par des Écossais, Scots­town porte le nom de son fon­dateur John Scott, gé­rant de la “Glas­gow Canad­ian Land and Trust Co”. (1873). En plus des fa­mil­les écos­sai­ses ve­nues des Scot­tish High­lands, des Ir­lan­dais et des Cana­diens Fran­çais vin­rent s'ins­tal­ler à Scotstown, prin­cipa­le­ment at­ti­rés par les em­plois que pro­cu­re­ra l'in­dus­trie fo­res­tiè­re. L'é­ta­blis­sement d'un mou­lin à scie dès 1875 par la “Glas­gow” con­tri­bue­ra au dé­ve­lop­pe­ment du ter­ri­toi­re, si­mul­ta­né­ment à l'ar­ri­vée du che­min de fer. Scots­town, un temps, ex­ploi­ta aussi des car­riè­res de granit et la “Scots­town Gra­ni­te Corp.” en fit la coupe in­dus­triel­le. En 1909, la “Guelph Patent Cask, Veneer and Ply­wood Co.” du Michigan ouvrit une usine de con­tre­pla­qués le long de la ri­viè­re. L'usine était con­nue lo­ca­le­ment sous le vo­ca­ble de "Mou­lin rou­ge". L'en­tre­prise mit à exé­cu­tion sa me­na­ce de fer­mer lors­que les travailleurs se syn­diquè­rent dans les an­nées 50. Tel un té­moin du passé, l'énor­me che­mi­née rouge de l'usine rap­pel­le cette épo­que glo­rieu­se. La po­pu­la­tion qui était alors grim­pée à près de 3000 ha­bi­tants se met­tra à péri­cli­ter. 

Mais aujour­d'hui encore, la pros­pé­ri­té de la munici­palité repose sur la pré­sence d'entre­pri­ses lo­ca­les : “Bois Beau­chesne,” fa­bri­cant de man­ches et gou­jons, “Léo Dési­lets”, maî­tre her­boriste, ainsi qu'“Aux Mille Et Une­ Sai­sons”, impor­tant dis­tri­bu­teur d'a­li­ments bio­logi­ques et équi­ta­bles. L'in­dus­trie fo­res­tière par­ti­ci­pe tou­jours à l'éco­no­mie ré­gionale. Finale­ment, de par la proxi­mité du parc du mont Mégantic, le dé­velop­pe­ment tou­ris­tique de Scotstown re­pré­sen­te un des as­pects pro­met­teurs de l'ave­nir qui se des­sine, avec l'ou­ver­ture éven­tuelle d'un front nord-­ouest, doté de sen­tiers pour divers usages non-­moto­risés, incluant cano­tage et cam­ping.


Le parc munici­pal Walter-­Mac­kenzie, aux abords de la rivière au Sau­mon, offre aux visi­teurs un lieu pro­pice aux pique-­niques, à la mar­che et aux ran­don­nées à vélo. Une belle église angli­cane, construi­te au XIX° siècle, tient lieu de salle de spec­ta­cle durant la sai­son estiva­le; un bel exemple de con­version du patri­moi­ne reli­gieux. De nos jours persévèrent trois con­fes­sions reli­gieu­ses dans quatre lieux de culte à Scotstown.


Notre biblio­thèque élit do­mi­ci­le dans l'an­cien­ne “High School”, au mê­me ti­tre que les au­tres ser­vi­ces ad­mi­nis­tra­tifs de la mu­ni­ci­pa­li­té. Dans les an­nées 70, le pein­tre Frédéric s'est con­sacré à l'a­ménage­ment artis­tique de l'in­térieur de l'im­meu­ble, y com­pris le local qu'occu­pe désor­mais la biblio­thè­que. Votre pas­sage à Scotstown n'est pas com­plet sans une visite à l'im­meuble munici­pale dotée de mu­ra­les et de tis­sages d'art qui résis­tent bien au pas­sa­ge du temps et des modes !



* * *

À lire ou à consulter:

Scotstown dévoile un plan touristique de 10 M $,
 La Tribune, Sherbrooke, jeudi 6 avril 2006

Aux mille et une saisons investit à Scotstown
(Radio-Canada Estrie, mardi 11 octobre 2005)


Scotstown, un modèle de dynamisme
(Réseau de villes et villages en santé)

La ville de Scotstown
(page réalisée par des élèves du primaire)

Descente en canot-kayak

Parc national du mont Mégantic

Page consacrée à Scotstown au sujet des lieux de culte



Texte et photos: Marc Bédard, 2006

* * *


Activités de cette bibliothèque

Aucune activité annoncée ici.
Il se peut que des activités aient tout de même lieu.
Communiquer directement avec cette bibliothèque pour plus d’information.